Choisir la devise

Livraison

  • british
  • british
Blog
Shopping cart is empty
Mon panier (0 élement)

Marker Alpinist Fixations Rando - Test Printemps 2018

Nous avons la chance de pouvoir tester la nouvelle Marker Alpinist ce printemps. Sur le papier (DIN jusqu’à 9 ou 12 selon version, ressort recul 15mm, 3 positions de montée, polymère anti-glace sous la butée, écart 38mm entre les vis pour supporter un montage sur ski large, 490g sans stopper, prix public 329.95€, option stop ski 90 mm, 105 mm, 115 mm), l’Alpinist n’apporte rien de révolutionnaire, mais se positionne sur un ratio poids/prix/usage ultra compétitif ! 
Le chaussage est bon mais pas le meilleur de la categorie. En effet, l’aide au chaussage se fait grâce à des guides en elastomère, et non via des guides métalliques, plus performant mais un peu plus lourd (comme sur la Dynafit Speed radical). 
A la montée, les manipulations sont faciles, l’étalages des cales se fait bien (avec une cale « race » à 5° qui recouvre les inserts sans tourner la butée, une position à plat et une cale à 9° en tournant la butée). A l’usage la position « race » est celle dont on va se servir le plus donc un bon point pour ceux qui aiment la simplicité et ne pas avoir à tourner la butée arrière trop souvent. 

Avec les stop ski, les transitions se font moins bien que sans évidemment. Cela reste quand même simple mais nécessite de déchausser (et tirer le levier à l’arrière pour passer le stop ski en mode descente). Le stop ski nous a semblé un peu léger, notamment les 2 fils qui rejoignent le pad de déclenchement du talon, qui entre les mains de quelqu’un de peu soigneux pourront certainement prendre du jeu. A voir dans le temps.
 
Les couteaux sont disponibles en tailles 80, 90, 105 and 120 mm et se positionnent par glissement comme les couteaux Dynafit.


 
A la descente, rien à dire, çà skie bien, notamment grâce à une bonne force des ressorts de la butée avant qui met en confiance.  Mais s’il y a une forte tendance marketing des marques à communiquer sur les ressort de recul, quand ce dernier est faible (4 mm sur l’Alpinist comparé à une Kingpin, Shift, Fritschi Tecton, Dynafit Rotation qui vont au delà de 10mm), avec ou sans cela ne change par grand-chose. Parfois un pad de support talon fera même mieux le travail sans ressort de recul (Plum Pika par exemple) qu’une fixation avec un léger ressort de recul mais sans support talon (ATK Raider 12 par exemple). Ce rattrapage de jeu est un élément important du discours sur la sécurité mais dans les faits il vaut mieux penser correctement à l’ensemble ski/fixation qu’au ressort de recul seul de la butée arrière. D’autant que l’Alpinist n’a pas la norme TUV (laquelle norme est encore insuffisante pour avoir la sécurité d’un alpine). Si le rattrapage de jeu permet de compenser l’écart entre la fixation et la chaussure lors de la flexion du ski, parfois un ski trop souple pour un skieur va entrainer une flexion telle que le ressort de recul ne sera pas en mesure de la compenser. S’il y a bien un avantage avéré c’est au niveau de l’ajustement de la chaussure avec son talon qui doit être ajusté à fleur de la butée arrière et donc pas besoin de bien faire attention à respecter les 4mm d’écart entre les inserts et la chaussure, ajustement qui peut être source d’erreur.

L’Alpinist a un réglage latéral réglable (de 4 à 9 sur la Alpinist 9 et de 6 à 12 sur la Alpinist 12) mais le déclenchement vertical est fixe, d’origine sur une valeur de 8 mais avec possibilité de changer le U qui gère ce déclenchement frontal pour une valeur 6 ou 10). La valeur 8 nous a semblé déjà bien solide. Les U demanderont plus de vigilance à la longue car s’usent plus vite que les PIN « séparés » ou « libre » (comme sur les Dynafit Speed Radical, Plum Guide, etc..) surtout lorsqu’on utilise ces fixations en descente.  A surveiller donc sur un usage intensif.
 
La Marker Alpinist s’adresse à large panel de skieur de rando, mais malgré ses stop ski et ressort de recul on la conseillerait plutôt aux skieurs de rando « classiques » qu’aux free-randonneur. Elle se positionne clairement en face d’une Dynafit Speed radical, en plus légère et moins cher. Reste à tester sa durabilité, éprouvée elle chez Dynafit….Si elle est au rendez-vous, l’Alpinist pourrait devenir vite très populaire.

Les fixations Marker Alpinist et accessoires sont maintenant en stock. Veuillez consulter ces liens pour plus de détails:

 

 

Fabrice

...