K2 Mindbender 130

K2 Mindbender 130 : 

K2 était bien revenu dans la partie avec leurs nouvelles chaussures alpines allégées et cette année ils ont la volonté de frapper fort avec cette nouvelle gamme Mindbender, sur le segment free-rando solide. Si l’ancienne Pinnacle 130 ne nous avait pas laissé un souvenir impérissable (et encore moins à nos pieds !) car très massive sans avoir un flex 130 d’alpine, un chaussant inconfortable manquant de précision et très dur ainsi que des boucles pas toujours très solides… Bref on peut dire qu’on attendait K2 au tournant sur la partie chaussure.

K2 a sacrément bossé avec sa Mindbender 130.  1675g en 26.35MP, une largeur en méta de 98mm pour la précision, un flex 130, 50° de débattement du collier en mode rando, et la possibilité de régler l’inclinaison du collier à 12° ou 17° pour ceux veulent retrouver une inclinaison plus alpine que rando. K2 utilise 3 matériaux différents sur sa Mindbender 130 et ce qui est assez bluffant c’est la faciliter de chaussage pour un portefeuille, grâce au positionnement d’un PU plus souple sur le long de l’ouverture du sabot. L’entrée et la sortie sont un jeu d’enfant, même en condition très froide où les plastiques peuvent se durcir. Sur le collier on retrouve un Pebax qui apporte une très bonne rigidité latérale, et si le flex en frontal ne nous semble pas rivaliser avec une Lange XT Free 130 ou une Dalbello Lupo Factory, il reste très agréable, et plutôt progressif pour une construction portefeuille. Les boucles sont vraiment qualitatives, et la bonne surprise est qu’elles sont vissées et non rivetées. Le levier de passage en mode rando est bien surdimensionné, il nous fait penser à celui de la Atomic Hawx XTD130 et c’est une très bonne chose pour n’avoir jamais eu un seul SAV dessus. Parfois il faut avoir faire simple et surtout sur des mécanismes qui travaillent beaucoup. Le débattement à 50° est correct sans être exceptionnel, dans la bonne moyenne. On a bien aimé le powerstrap avec une tirette pour le déverrouiller, très pratique à l’usage. Dans son ensemble, le Mindbender offre une facilité d’utilisation très bonne, que ce soit en facilité de chaussage, lors des manipulations des boucles, du powerstrap ou du levier mode ski-rando. La boite à orteil est plutôt volumineuse et le 98mm en méta semble plus près de 99/100, le confort du chausson y est peut-être pour quelque chose. En parlant du chausson, ce dernier semble bien équilibré entre le travail des zones de flexion pour la rando et la dureté sur les zones d’appui pour la précision et la durabilité.

La K2 Mindbender 130 devrait faire partie des top free-rando l’année prochaine, avec une construction de belle facture, des détails très bien pensés, et son look général très réussi.

 

 

Scarpa TX PRO 2024 - full details here!